En croisière: la Guadeloupe

Après une nuit de navigation, nous arrivons à Pointe-À-Pitre assez tôt le matin. Nous allons avoir notre plus grande escale en Guadeloupe. Arrivée à 8h, départ à 19h. Parfait! Le soleil est au rendez-vous, la chaleur aussi, pas de pluie torrentielle à l’horizon.

DSC09055

Pendant que mon mari et son frère partent en expédition pour tenter de faire une journée de plongée, avec le reste de la famille nous passons la matinée à (re)visiter la ville. La dernière fois que je suis venu dans ce coin du monde, c’était il y a 10 ans. Ça n’a pas tellement changé finalement.

Un petit tour au marché aux épices, au marché aux poissons et à l’office du tourisme suffira pour notre programme du matin. À l’heure du déjeuner, nous nous retrouvons tous au bateau (mon mari et son frère nous rejoignent, pas de plongée pour aujourd’hui).

Le marché aux épices
Le marché aux épices
Le marché de la Darse
Le marché de la Darse

DSC09044

Saint-Pierre Saint-Paul
Saint-Pierre Saint-Paul

DSC09050

DSC09054

Le cimetière de Pointe-À-Pitre
Le cimetière de Pointe-À-Pitre

L’après-midi nous décidons d’aller à la plage de Sainte-Anne en bus (3 euros le voyage depuis la gare d’autobus de Pointe-À-Pitre, près du marché aux poissons). Le voyage se fait très bien, cependant, pense à prévoir une petite marge pour le retour et surtout renseigne toi sur les horaire du bus. Nous avions eu peur d’avoir raté le dernier, mais en discutant avec quelques commerçants, ces derniers nous ont rassurés. La ponctualité n’est pas de mise, mais le bus passe, je te rassure.

DSC09059

Église Sainte-Anne
Église Sainte-Anne

La Guadeloupe, c’est typiquement le genre d’escale où si tu connais le coin tu as le temps de te préparer un petit circuit. Pour nous, être en France a été l’occasion de faire le plein de quelques « cochonneries » du pays. Ce n’est pas tous les jours qu’on voit des boite de petits gâteaux apéro « Belin » nous! Il en faut peu pour nous rendre heureux.

La prochaine escale est la Martinique. Malheureusement, je ne pourrai pas t’en parler car au retour de cette grosse journée guadeloupéenne, je me suis sentie très mal. J’ai attrapée la pire grippe de ma vie. Je suis donc restée clouée au lit toute la journée du lendemain… La Martinique, ce sera pour une autre fois!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s