Road-Trip au Mexique: Playa del Carmen et Cancun

Ça y est. Nous y voilà. Notre dernier jour dans cette partie du Mexique. Il est temps de rentrer. Demain nous fêterons le réveillon du nouvel an 2016 à Montréal. Il est temps de rejoindre Cancùn où nous passerons notre dernière nuit.

Cette dernière journée se passera sur la route. Depuis Tulum ça prend environ 2 heures de voiture pour rejoindre Cancùn. Mais avec la circulation et les arrêts que nous avons prévu de faire, nous prendrons la journée.

C’est donc parti. Je m’étais promise de voir la plage de Playa del Carmen avant de rentrer. Je devais y passer quelques jours en 2005, mais à cause d’un ouragan (Wilma) je n’ai pu m’y rendre… C’est donc avec un peu d’émotion que je découvre la nouvelle Playa del Carmen, toute bétonnée et sans réelle plage… L’érosion et les algues ont eu raison d’elle. Ce que je ne comprend toujours pas, par contre, c’est que la construction continue!

Tu l'as vois l'érosion là?
Tu l’as vois l’érosion là?

Derrière la plage, la ville. Alors là, c’est le pompom. Tu prends n’importe quel centre-ville développé et tu le colles. Ça te donne une rue principale bordée de boutiques et restaurants en tout genre et un grand centre commercial pour faire du shopping de marque. Nous sommes très très loin de l’arrière pays. C’est blindé de touristes américains et canadiens. Pour acheter des souvenirs, tu as l’embarras du choix. Par contre, c’est bien plus chers qu’à Mérida. Et le dollars américain est roi.

Une envie de shopping?
Une envie de shopping?
Le paradis des magnets
Le paradis des magnets

Je ne résiste pas à te montrer une petite photo du bar Los Tabernacos, antre des québécois où tu peux suivre les matchs de hockey de ton équipe préférée (Go Habs Go!).

Los Tabernacos
Los Tabernacos

Après une halte pour déjeuner, et le temps de laisser passer les averses du jour, nous reprenons la route pour rejoindre notre hotel de Cancùn. Nous logeons pour notre dernière nuit près de l’aéroport, pour des raisons pratiques. Mais pour finir la journée, nous reprenons la route pour faire un tour dans la zone hôtelière de Cancùn. Inutile de te dire que c’est une succession de gros hôtel qui donnent sur la plage, je pense que tu le sais déjà. Outre la laideur du lieu (trop de béton tue le béton), il y a une circulation folle! Nous mettons 1h30 pour faire le tour et revenir. Nous sommes lessivés!

La zone vue depuis la plage publique
La zone vue depuis la plage publique
Circulation bonjour!
Circulation bonjour!
Le Coco Bongo, la place où il fallait être pour le nouvel an (ou pas!)
Le Coco Bongo, la place où il fallait être pour le nouvel an (ou pas!)

Et voilà, c’est la fin de notre voyage. Presque 6 mois plus tard j’en garde un excellent souvenir. Mon mari et moi y retournerons surement, mais cette fois ci nous fuirons pour de vrai les zones de tourisme de masse, ce n’est vraiment pas pour nous (nous avons été plus malade dans cette zone que dans le reste du pays!).

Sur ceux, bon vent!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s