Road-trip au Mexique: Coba

Il est temps de quitter Valladolid pour rejoindre la côte Atlantique. Mais en chemin nous nous arrêtons à Coba pour visiter les ruines enfouies en plein milieu de la jungle. Au programme, beaucoup de marche, un peu d’escalade, de nombreux touristes à pieds et encore plus à vélo ou en tri-porteur.

Comme d’habitude nous nous garons en dehors du parking payant. *Petite note: plus nous nous rapprochons de la côte, plus les pièges à touristes se multiplient. C’est d’ailleurs le point le plus négatif de notre voyage, étant donné que nous avons débuté notre séjour dans l’arrière pays. Nous vivons un choc « culturel » assez impressionnant!*

À une certaine époque il était possible de faire une ballade en bateau pour admirer les crocodiles du marais qui nous accueille à Coba. Il est assez aisé de comprendre que ces promenades ne se font plus, il a certainement dû y avoir de multiples accidents. D’ailleurs nous avons appris plus tard que les enfants du village testent encore leur bravoure en pataugeant dans la mare… Vilains croco!

Ah le croco, le crocodile!
Ah le croco, le crocodile!

Le site de Coba est particulier. Il est extrêmement étendu, et pourtant beaucoup moins aménagé que les autres sites que nous avons visité. Nous sommes littéralement dans la jungle (avec ses moustiques). Les quelques ruines sont bien caché, tu ne les découvre qu’au dernier moment.

La jolie pyramide à étage oblong
La jolie pyramide à étage oblong

Quant au temple principale, c’est une des dernières pyramides accessible au public. Pourtant quand tu voies son état, ça doit être la plus dangereuse à grimper! D’ailleurs, je te conseille d’être armé de tes meilleures chaussures et de ton courage si tu veux y grimper. Attention, si tu as des enfants en bas âge (en dessous de 7 ans) ne les emmène pas. De nombreux parents se retrouvent coincé en cours de route ou au sommet avec des enfants morts de peur, fatigués et stressés, ça n’est agréable pour personne.

Le temple principal
Le temple principal

Sur la photo tu peux admirer la face sud de la pyramide. Une fois en haut tu te rends compte qu’en réalité, l’arrière du temple est littéralement mangée par la jungle. Les pierres ne sont plus visibles. D’ailleurs, la chute risque d’être assez rude si tu tombes de là-haut.

Pour nous aucun problème, nous pratiquons l’escalade depuis plusieurs années. Une fois au sommet la vue est magique: de la jungle, partout.

Du vert à perte de vue!
Du vert à perte de vue!

Si tu es fatigué après cette magnifique ascension, libre à toi de faire appel à un tri-porteur pour te ré-acheminer à l’entrée du site.

Une fois sorti, tu trouveras plusieurs petits restaurant le long de la route principale qui borde le marais aux crocos.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s